Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 5 août 2014 dans Actus - News

Sion, capitale du Brunello di Montalcino

Sion, capitale du Brunello di Montalcino

Evénement exceptionnel pour un des plus grands vins rouges du monde, le Brunello di Montalcino, d’un de ses légendaires producteurs, Gianfranco Soldera, chez Dominique Fornage, à Sion, en son restaurant Nobilis, à deux pas de la gare, les samedi soir 4 octobre 2014 (dès 17 h. 30) et dimanche midi 5 octobre (dès 10 h.) : la dégustation verticale des 37 brunellos, millésimés et Reserva, de Case Basse.

Soldera n’est pas un producteur très ancien de Brunello : il y est arrivé dans les années 1970 et a produit son premier vin en 1977. Son dernier millésime mis sur le marché est 2006. Il exploite deux vignes, plantées en sangiovese grosso pur, comme l’exige aujourd’hui le disciplinaire de la DOCG Brunello di Montalcino. Gianfranco Soldera a été victime d’un acte de vandalisme et de barbarie rarissime, qu’on a cru lié, un temps au Brunellogate. En décembre 2012, sa cave et ses cuves, contenant six millésimes du précieux vin, ont été ouvertes et le liquide s’est écoulé et a été perdu (millésimes 2007 à 2012). Il s’est avéré que c’est un ancien employé qui a perpétré ce forfait irréparable. A partir du millésime 2013, Soldera ne produira plus de Brunello, mais un vin (super)toscan…

Outre que la dégustation nécessite de dormir sur place (sous tente à la place de la Matze?), pour profiter des deux mi-temps de par et d’autre d’une courte nuit, elle reviendra à 1’450 francs, avec pour chaque série de 6 ou 7 vins, des amuse-bouches ou un plat plus conséquent. Cette somme devra être règlée d’ici au 15 septembre, et les inscriptions se font par téléphone chez Dominique Fornage, au +41 (0)78 711 68 51.

©thomasvino.ch