Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 2 novembre 2014 dans Actus - News

Vins de France   Importations en chute libre

Vins de France
Importations en chute libre

On est tombé sur la statistique des chiffres d’importation des vins français en Suisse, entre 2002 et 2012, via les données des douanes françaises, relayées par Agrimer. La chute est impressionnante, passant de 36 à 19 millions de litres de vin rouge, corrigé par un léger mieux en blanc, de 2,9 à 3,1 millions de litres de vin blanc.

La chute est spectaculaire, en rouge, pour le beaujolais, passant de 7 à 1,5 million de litres, bordeaux, de 8,6 à 5,7, bourgogne, de 1,8 à 1, les côtes-du-rhône, de 9,9 à 5, le Languedoc-Roussillon, de 3,2 à 2,1, la Loire, de 3,7 à 2,2, la Provence, grâce au rosé, de 1,6 à 1,3. La seule AOC qui s’en sort à son avantage, c’est Bergerac, passant de 60’000 litres à 300’000 litres. En blanc, l’Alsace (de 560’000 à 850’000 litres) et la Loire (de 260’000 à 340’000 litres) progressent le plus.

Pour les mousseux, en 2011, la France avait égalé ses chiffres de 2007, soit 5,1 millions de litres (31,5% de l’importation), loin derrière l’Italie, en constante progression, à 7,6 millions de litres (47% de l’importation). Mais la valeur des mousseux français, principalement des champagnes, est globalement trois fois supérieure aux vins importés d’Italie : 115 millions de francs contre 42 millions. La valeur moyenne d’une bouteille se montait à 22 fr. pour la France et 5,52 fr. pour l’Italie.

©thomasvino.ch