Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 30 mai 2017 dans Actus - News

Decanter Awards 2017 — une avalanche de médailles pour les vins suisses

Decanter Awards 2017 — une avalanche de médailles pour les vins suisses

Trois médailles de platine, 8 médailles d’or, 81 médailles d’argent et 70 de bronze. Les Decanter Awards 2017, jugés à Londres, ont récompensé massivement les vins suisses. La compétition est connue pour être très généreuse : au moins 7 vins sur 10 sont «médaillés», contre au maximum 3 sur 10 dans les concours patronnés par l’OIV ou similaires (Concours Mondial de Bruxelles).

Trois vins obtiennent une médaille de platine : L’Ambassadeur des Domaines, assemblage blanc 2015 de Diego Mathier, avec 96 points sur 100, le merlot Il canto della terra 2013, de la Cantina Monti (TI), 95/100 et le Domaine Tourbillon liquoreux 2012, de Provins-Valais, 95/100. Surprise : la même marsanne surmaturée de ce domaine, dans le millésime 2013, obtient 97/100 mais n’a droit qu’à une médaille d’or… comme la petite arvine 2013 de la gamme Les Titans, désormais élevée dans une galerie du barrage de la Grande-Dixence, 95/100.

Petite arvine au sommet

Le cépage emblématique du Valais a été particulièrement apprécié des dégustateurs élus par le magazine anglais. Sur 8 médailles d’or, 3 lui reviennent, avec la petite arvine 2015 de Gregor Kuonen, 96/100, et, d’une autre cave de Salquenen, la petite arvine 2015 de la Cave du Rhodan, 95/100. La première cave double également la mise avec un vin Blanc de Glace 2015, 96/100, un chasselas en version douce…

Le merlot du Tessin en force

Les trois autres médailles d’or reviennent à des vins rouges, dont deux merlot du Tessin, élaboré par le même œnologue, Fred De Martin, à Mendrisio, l’un pour Guido Brivio et sa cuvée de prestige Platinum 2013 (95/100), l’autre pour Gialdi, Sassi Grossi 2013 (96/100).

Hormis le Valais, écrasant vainqueur, et le Tessin, grâce à son merlot, un seul vin vaudois obtient de l’or, le biennommé assemblage rouge Quintessencia 2013 (60% cabernet franc, 20% cabernet sauvignon et 20% syrah), du Domaine du Montet, à Bex, appartenant à Charles Rolaz (Hammel), crédité de 95/100.

Trop de médailles tue les médailles

Impossible de détailler les 81 médailles d’argent et les 71 de bronze, qui outrepassent la limite de 30% des vins médaillés, observées par la plupart des compétitions nationales (Grand Prix du Vin Suisse) et internationales (Vinalies de Paris, Concours Mondial de Bruxelles). Trop de médailles tue les médailles ! Car, comme le rappelait Fabrizio Bucella, notre excellent confrère (et ami) qui tient un blog de sommelier sur le site du Huffington Post, et qui a de la parenté du côté de Fribourg, en février de cette année : «Il faut se rappeler que (1) les concours sont des entreprises dont l’objectif est de décerner des médailles; (2) les concours anglo-saxons connus ne suivent pas les normes de l’OIV; (3) participer à un concours n’est pas gratuit, certains (petits) vignerons ne peuvant se permettre la dépense.»

Résultats détaillés sur awards.decanter.com

©thomasvino.ch