Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 20 juin 2017 dans Actus - News

Vins suisses bio: une année orientale

Vins suisses bio: une année orientale

Ses vignes, on les voit du train quand on va de Zurich à Sargans et dans la Bündner Herrschaft, la région des Grisons connue pour ses pinots noirs. Sous les Churfisten, sur la rive saint-galloise du lac de Walenstadt, Marco Casanova cultive 5 ha de vignes sous le nom de WeinPur. Il vient d’être désigné «meilleur vigneron bio» de Suisse 2017.

Le titre est un «combiné» entre le meilleur résultat en blanc et en rouge d’un vigneron. Marco Casanova, 49 ans, a réussi le doublé! Son Chardonnay Seemühle 2015 et son Pinot noir Fürscht 2015, tous deux en AOC Saint-Gall ont remporté chacun leur catégorie, en cépages blanc et rouge traditionnels. L’an passé, le concours, patronné par le magazine Vinum et Bio Suisse (label bourgeon) avait réuni 139 vins de 45 vignerons. En un an, la participation passe à 213 vins et 53 vignerons!

Les Romands font pâle figure…

Malgré le débat sur les vins bio et les vins nature, les vignerons de Suisse romande ne figurent pas au palmarès… Seul Jean-Denis Perrochet, de la Maison Carrée, à Auvernier, vainqueur du trophée l’an passé (2016), sauve l’honneur avec un Neuchâtel Flétri 2015 (chardonnay et pinot gris passerillés) noté à 17.5/20 par le jury, à écrasante majorité alémanique, soit la meilleure note du concours (ex aequo avec le pinot de Casanova).

Bruno Martin, de Ligerz, au bord du lac de Bienne, classe deux vins parmi les meilleurs, une Bianca 2016, cépage blanc résistant, et un Duett 2016, dans les assemblages blancs, une catégorie remportée par Gianfranco Chiesa, de Rovio (TI), avec son vin blanc bio de la Suisse italienne IGT. Le vainqueur de 2015, le domaine de Karin et Roland Lenz, à Uesslingen, en Thurgovie, un des plus intéressants de Suisse par sa diversité et sa régularité (près de 20 ha, soit juste derrière le Domaine des Coccinelles, à Neuchâtel), s’impose dans la catégorie des assemblages rouges, avec Panorama 2015. Et place plusieurs vins dans les finalistes, notamment ses cuvées Anno blanche 2015 et rouge 2016, ainsi que son pur Léon Millot 2016 et son pur Cabernet Jura 2016 en cépages rouges résistants.

©thomasvino.ch