Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 16 février 2018 dans Vins italiens

Anteprime de Toscane 2018:  priorité au Chianti Classico

Anteprime de Toscane 2018: priorité au Chianti Classico

Cette année, je n’ai pas fait «la totale» des Anteprime de Toscane, mais uniquement les dégustations centralisées à la Stazione Leopolda, à Florence. Des voix s’élèvent, du reste, en Italie, pour que toutes les appellations de Toscane fassent leur dégustation dans un seul lieu, le matin, avec des possibilités de visites de domaines l’après-midi.

Par Pierre Thomas

On le rappelle, ces dégustations permettent de juger les vins au moment de leur sortie sur le marché. En raison des législations différentes de chaque DOCG, l’élevage est plus ou moins long. Il implique qu’en 2018, le Chianti Classico de base 2016 arrive sur le marché et les Riserva et les Grande Selezione 2015 ; à Montepulciano, c’est au tour du Vino Nobile 2015 (pas dégusté), et à Montalcino, le Brunello 2013 (ci-après, un bref commentaire sur ce millésime, un «millésime cool», joli jeu de mots pour dire que le seigneur du sud de la Toscane doit être abordé sans trop d’attente dans un millésime froid et ingrat…).

Cette année, à Florence, 659 vins de 186 producteurs, grands et petits, étaient proposés en dégustation, un record.

En 2017, il s’est vendu 37 millions de bouteilles estampillées du coq noir. Les Etats-Unis en absorbent un tiers, devant l’Italie (23%) et l’Allemagne (12%). Suivent, le Canada (8%), les pays scandinaves (5%), la Grande-Bretagne (4%) et la Suisse (3% – soit 1 million et 110.000 bouteilles), à égalité avec le Japon.

C’est aussi l’occasion de faire le point sur le dernier millésime encavé, le 2017, une des années les plus sèches de l’Histoire. Le Chianti Classico a connu des gels de printemps et des conditions exceptionnelles tout au long de l’année. Ce froid de début de saison et la sècheresse de l’été ont abaissé le rendement à 20 millions de litres, du jamais vu ces 70 dernières années (— 27% de la production, soit exactement la baisse enregistrée en Suisse aussi !). La qualité devrait pourtant être au rendez-vous, avec des vins fruités et intenses à la fois. A vérifier après élevage !

Ci-dessous, les meilleurs vins dégustés (2016, une majorité de 15 et quelques 14) :

Chianti Classico 2016

Les vins sont fruités, souples, avec un bon soutien acide et des tanins bien enrobés ; des vins de plaisir, déjà très agréables à juger (seuls des vins en bouteille ont été appréciés). 2016 est décrit officiellement comme un millésime «standard» sans problème de maladie de la vigne, avec un peu de stress hydrique en été. Grâce à ses conditions, le sangiovese a développé de grandes qualités aromatiques (production : 28 mios de litres)

Riecine 2016 ***

Nez un peu alcooleux, mûr; attaque assez fraîche; équilibré, bon milieu de bouche, fruité, amande amère; bon volume en bouche… Bien typé du millésime.

Castellare Di Castellina 2016 ***

Nez un peu goudronné, attaque sur l’amande amère; tabac, bon volume, bonne acidité, agréable; une certaine sucrosité…

Brancaia 2016 **(*)

Nez fumé, pas très expressif; ferme, amande amère; peu expressif; tanins présents; bon volume en bouche; bonne longueur, tenu par l’acidité, fraîcheur et potentiel!

Castello Di Meleto 2016 **

Nez un peu boisé, agréable, puissant; attaque fraîche; manque un peu de volume; tanins verts en finale; notes de graphite.

San Felice 2016 **

Goudronné, attaque ferme; bon milieu de bouche; du gras, de la puissance; finale sur le cuir, le tabac; notes balsamiques.

Chianti Classico, Gran Selezione et Riserva 2015

Une année riche et chaude ; les vins ont un beau volume, de la concentration, sur des arômes plutôt mûrs. Certains affirment que les producteurs n’ont jamais fait mieux que cette année-là. A juger sur la longueur du temps ! Les Gran Selezione s’orientent de plus en plus vers du pur sangiovese, avec une extraction souvent manifeste, tandis que les Gran Riserva, du moins dans les meilleurs exemples, se sont affinées et ont mis la pédale douce sur l’élevage en fûts de chêne de Slavonie, comme en barriques de chêne français.

2015 est officiellement considéré comme un excellent millésime, dans des conditions climatiques «exemplaires». (30 mios de litres produits)

Castello della Paneretta 2015 ***

Beau nez, confiserie; jolie puissance, du gras; un peu cassis, assez souple; bon volume; bonne acidité, belle expression!

Fontodi 2015 ***

Nez boisé; attaque mentholée, assez fraîche; classique! Bonne bouche, assez souple, bien fait!

Barone Ricasoli – Brolio Bettino 2015 **

Nez organique, goudronné; mentholé, frais; belle puissance en bouche; concentré, finale sur les herbes sèches.

Fontodi -Filetta Di Lamole 2015 **

Nez un peu organique; nez un peu floral; attaque un peu douceâtre; souple; tanins un peu collants en fin de bouche; bons arômes, cerise amarena, assez souple…

Gran Selezione 2015

Castello Di Fonterutoli (le vin estampillé Castello est devenu GS!) 2015 ***

Nez d’amande amère; de massepain; très élégant; belle puissance; complexe, avec des notes de goudron; finale ferme et longue… Un grand classique!

Bibbiano – Vigna del Capannino 2015 ***

Beau nez de cerises à l’eau de vie; attaque agréable; joli volume; du gras, de la puissance; finale assez ronde et bien fait! (l’autre GS du domaine, Vigne di Montornello, est différent, plus sec, marqué par des notes de graphite)

Castello Di Querceto – Il Picchio 2015 **(*)

Très foncé; nez vieux bois; attaque ferme, du gras, de la puissance; finale mentholée, un peu fruitée, mais aussi végétale; bien fait et encore jeune et même moderne! Surprise pour ce domaine très traditionnel, où le groupe Schenk a pris une participation minoritaire.

Castello Di Volpaia – Coltassala 2015 **(*)

Nez boisé, vanillé; attaque fraîche, volume moyen; arômes caramel, boisé marqué, fumé, fruits au rhum; chaud et puissant; marqué par les arômes de moka : un style…

Castello Di Ama – San Lorenzo 2015 **(*)

Nez de caoutchouc, goudron; attaque sur le graphite; fruité; tanins fermes; bon potentiel; tanins un peu durs, puissant…

Castello Di Ama – Vigneto Bellavista 2015 **(*)

Nez boisé; attaque sur le bois, le fumé; tanins fermes; puissant; long en bouche…

Famiglia Cecchi-Cecchi – Valore Di Famiglia 2015 **(*)

Nez assez fruité; un peu amande amère; du volume, du fruité; bien typé sangiovese; boisé fondu; puissant et en devenir, tanins serrés…

Brogioni Maurizio 2015 **

Nez diffus, un peu herbacé; herbes sèches; attaque fraîche; milieu de bouche frais; finale sur le biscuit et légère amertume; moderne et frais!

Castello Di Albola – Il Solatio 2015 **

Nez vanillé, un peu café; marqué par l’élevage; finale sur la confiserie; bon volume; tanins assez fins…

I Fabbri 2015 **

Nez fruité, fruits rouges; attaque fraîche, un peu mentuccia; bon volume; finale sur le cuir, le tabac, un peu old style…

Rocca della Maccie – Riserva Di Fizzano 2015 **

Nez vanillé; attaque fraîche; moka, café; tanins importants; finale un peu astringente et juteuse à la fois; réglisse et moka; assez long et moderne… Brut et rustique.

San Felice – Il Griglio 2015 **

Nez balsamique, boisé; attaque fraîche; bon volume en bouche; de la fraîcheur; finale un peu végétale et retour sur le toasté; bon équilibre…

Villa Calcinaia – Vigna Contessa Luisa 2015 **

Nez de moka; attaque un peu diffuse; astringent; finale sèche, mais bons arômes, dans un style un peu vieux; retour sur des arômes de fruits à l’eau-de-vie. (L’autre GS du domaine, Vigna La Fornace, est astringent, marqué par le bois et sec en finale)

Parmi les Gran Selezione 2014, millésime plus faible, froid, avec des notes végétales souvent perceptibles, j’ai dégusté quelques bons vins. Le millésime 2014 a nécessité des prouesses techniques pour extraire le meilleur de raisins qui ont souffert de la pluie et du froid. (29,3 millions de litres produits)

Colle Bereto 2014 ***

Nez très boisé, moka, agréable; attaque fraîche, bon volume en bouche; fruits macérés; bonne matière, du gras, de la puissance; élégant et ferme en bouche!

Banfi – Fonte alla Selva 2014 **(*)

Nez d’amande amère; attaque assez fraîche, du bois; matière mûre; assez long en bouche; finale un peu stricte; tanins enrobés; bien fait!

Don Tommaso – Principe Corsini 2014 **

Nez vanillé, un peu cassis; attaque fraîche, puissante; bonne aromatique; finale sur le boisé, mais volume correct et une certaine élégance; peu extrait.

Rocca della Macie – Sergio Zingarelli 2014 **

Nez vanillé et de fruits rouges; attaque assez souple, puis boisé très puissant, avec des notes de moka, de chocolat amer; puissant, extrait.

Chianti Classico Riserva 2015

Antinori Marchese 2015 (L’étiquette précise : Tenuta Tignanello) ***

Nez boisé; attaque assez ronde, ferme, bon volume; boisé sensible, mais une certaine rondeur, bien fait! Jolis arômes et bonne structure. (Un vin supérieur au classique Villa Antinori **, bien fait, mais avec des tanins un peu verts et un boisé marqué

Villa Cerna – Famiglia Cecchi 2015 ***

Nez organique, attaque ferme et fraîche; graphite; bon volume en bouche; finale assez souple; bon volume, long en bouche; tanins fermes.

La Sala 2015 ***

Nez torréfié; allumette frottée; attaque assez souple; matière mûre; bon volume en bouche; puissant, mûr; finale un peu sèche et astringente; jolie aromatique! Mûr et typé!

Renzo Marinai 2015 ***

Belle robe dense; attaque fraîche; bois neuf; dense, belle matière, tenue par le bois; finale ferme sur le graphite; moderne, mais bien fait!

Rocche della Macie – Familia Zingarelli 2015 ***

Nez balsamique, boisé, vanillé; attaque fraîche, sur le graphite; bon volume en bouche; puissant; un peu asséchant en finale; tanins bien enrobés par l’élevage; bien fait!

Villa Calcinaia 2015 **(*)

Nez de moka ; attaque fraîche; bon volume en bouche; finale sur le graphite; tanins fermes et matière mûre; pas mal!

Caparsa Caparsino 2015 **(*)

Nez floral; attaque ferme, bonne acidité; bon volume; finale sur les herbes sèches; frais et floral, bon soutien acide, un peu asséchant en finale; type moderne, pas trop marqué par le bois!

Riecine 2015 **(*)

Nez de tabac, de foin coupé; attaque fraîche; bon volume en bouche; tanins enrobés; finale assez juteuse; notes de fruits rouges en finale. Un classique!

Ser Lapo Fonterutoli 2015 **

Nez de fruits à noyau, d’herbes sèches; attaque assez fruitée; bonne acidité; tanins un peu verts; bien enveloppés par le bois.

Volpaia 2015 **

Nez boisé, organique; attaque ferme, sur le graphite; bouche pas très stable; finale sur le graphite; une certaine douceur, souple; finale asséchante…

Agostino Pétri – Castello Vicchiomaggio 2015 **

Nez amande amère, fleurs séchées, foin; attaque un peu végétale; finale un peu astringente, mais bon retour sur les herbes sèches; un peu végétal en fin de bouche.

Felsina Rancia 2015 **

Nez de confiserie, de vanille; attaque fraîche, sur les pruneaux secs; fin de bouche un peu sèche, sur des notes de moka; un peu tendre, arômes mûrs, et bon soutien acide!

Principe Corsini – Villa Le Corti 2015 **

Nez un peu masqué; attaque un peu sur le géranium; un peu vert; court en bouche; de la fraîcheur; finale sur le graphite, l’amande amère…

Santo Stefano – Drugo 2015 **

Nez de cerises noires; un peu foin; attaque sur les herbes sèches; tanins enrobés; finale sur les fruits rouges; assez souple et acidulé, agréable.

Val delle Corte 2015 **

Attaque sur les fruits à noyau; bon volume; assez mûr; facile à boire; souple et acidulé… Agréable…

Parmi les Riserva 2014, d’un millésime inférieur à 2015, quelques bons vins qui ont profité d’un élevage allongé :

Castelvecchi – Lodolaio 2014 ***

Nez floral; attaque sur les fruits rouges mûrs; un peu mince; jolie aromatique; finale un peu sèche; plutôt léger et élégant!

La Madonnina 2014 **(*)

Nez un peu fumé; attaque sur le boisé; bonne structure; finale un peu amère; bon volume; graphite.

Brancaia 2014 **

Nez boisé; attaque fruitée, tanins enrobés, mais un peu astringent et sec en finale; millésime difficile!

Brunello di Montalcino 2013

Enfin, à la faveur d’une dégustation privée à l’aveugle, j’ai pu déguster 16 Brunellos di Montalcino 2013 choisis au hasard. Là encore (comme pour 2014), le millésime est difficile, avec un manque de structure. De cette série, j’ai préféré des vins au style moderne, souvent encore marqué par l’élevage. Le manque de structure risque de condamner ce millésime, peu apte à un long vieillissement, sans doute. Reste que le Castello Romitorio Filo di Seta, Ugolforte San Giorgio et Silvio Nardi (cuvée de base), certes encore marqués par le bois, de facture moderne, tirent leur épingle du jeu, suivis par le Zebras de la Villa I Cipressi, La Magia et les très classiques Mastrojanni et Il Maronetto (cuvées de base).

Pierre Thomas avec Filippo Magnani, pionnier de l’œnotourisme en Toscane.

©thomasvino.ch