Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 30 novembre 2018 dans Vins italiens

Prix Giacomo Tachis: retour aux origines

Prix Giacomo Tachis: retour aux origines

Récemment, à Rome, le prix Giacomo Tachis 2018 a été décerné à l’œnologue sarde Mariano Murru, directeur de la maison Argiolas. Ce prix récompense une personnalité qui respecte les préceptes du père de plusieurs grands vins italiens (décédé en 2016) et qui participe au rayonnement des vins transalpins.

Durant sa longue carrière, Giacomo Tachis a été à l’origine de quelques uns des meilleurs vins rouges italiens, qui perdurent et restent des leaders dans leur région de production: ainsi le Sassicaia, à Bolgheri, et son cousin trentin, le San Leonardo, des vins qui ont des liens étroits avec la Suisse, puisque des membres des deux nobles familles propriétaires, outre qu’ils se retrouvent dans leur chalet à Gstaad, ont étudié sur les rives du Léman, au Collège du Rosey, à Rolle, et à l’école d’œnologie de Montagibert, à Lausanne, ancêtre de Changins…

Tachis a aussi signé les premières cuvées du toscan Tignanello (pour Antinori), du sicilien Mille e une notte (pour Donnafugata, de la famille Rallo — la maman a appris… l’anglais sur la Riviera montreusienne) et les deux fleurons rouges de la Sardaigne, Terre Brune, pour la coopérative de Santadi, et le Turriga, d’Argiolas. Mariano Murru, qui a travaillé avec le prestigieux œnologue sur ce vin, perpétue la tradition, qui date de trente millésimes (le 1er en 1988).

Actif depuis vingt ans dans l’association sarde des oenologues, le récipiendaire produit de l’huile d’olive, du verjus et de la «sapa» (un sirop tiré du moût) et a créé des bières et des liqueurs, avec la même curiosité que son aîné. Il participe aussi aux discussions autour des AOP – IGP et des textes légaux (lire notre récent reportage en Sardaigne, dans le sillage du vermentino, un des vins blancs italiens les plus populaires).

Mariano Murru a reçu son prix des mains de Riccardo Cotarella (à gauche sur la photo ci-contre), co-président de l’Union internationale des œnologues (avec le Français Serge Dubois, tandis que l’Aiglon Daniel Dufaux en est le trésorier), et qui vient d’être honoré par le Mérite agricole, en France.

Et on retrouvera une partie de ces éminents professionnels au prochain Concours Mondial de Bruxelles, début mai 2019, au Centre mondial du cyclisme, à Aigle.

@thomasvino.ch