Pages Menu
Categories Menu

Posted on 16 avril 2019 in Tendance

Food Zurich : fourbi et flop

Food Zurich : fourbi et flop

Du 16 au 26 mai aura lieu Food Zurich, tout près de la gare de la capitale économique de la Suisse, sur la bien nommée Europaplatz. Coop, avec son mouvement «Fooby – we love food», assure la promo de cette foire à la multibouffe. Pas un mot sur les vins, notamment suisses et accessoirement vaudois…

Pierre Thomas

Avec l’hebdo du distributeur, vous avez reçu le magazine homonyme, fort bien mis en forme, même si son contenu fait la part belle à des recettes «multi kulti», sans tradition, ni âme, sinon celle de légumes de saison et de produits frais. Sur quatre pages, un publiretportage sur Food Zurich. «Cette année, le plus grand et le plus éclectique festival culinaire de Suisse aura pour thème le «pairing». Vous découvrirez ainsi les alliances les plus diverses avec notamment des combinaisons surprenantes d’arômes, des associations aliments/boissons (sic), la réunion de deux chefs différents (re-sic) aux fourneaux ou la fusion entre cuisine, art et culture. Cette année, le festival aura lieu pour la première fois sur l’Europaplatz, directement derrière la gare centrale, en plein cœur de Zurich».

Ainsi, le 25 mai, la «fête de la cuisine» réunira 32 restaurants zurichois, en plein air, à l’Europaallee, et 50 stands en forme de marché, sous l’égide de Slow Food Suisse et la plate-forme Ernährungsforum Zurich, «avec en plein cœur de la fête, la cuisine Fooby», à laquelle collabore le chef étoilé Ivo Adam. Andreas Caminada, le chef grison triplement étoilé, sera aussi là, avec sa Fundaziun Uccelin (ça, c’est du romanche, et pas de l’anglais !). Parce qu’on vivra concrètement du «food save» et du «zéro déchet», aussi…

…et «zéro vin suisse»?

Quant aux boissons adaptées au «pairing», mystère et bulles de gomme. Du vin peut-être ? Nature ? Ou venu du fond des âges ? Sur les 70 pages du magazine griffé Coop, pas de place pour le vin, sinon en page 70, dans la page justement intitulée «Plop !». Six bouteilles de blanc tirées de l’assortiment du plus grand revendeur de vins en Suisse. Et une magnifique diversité : quatre chardonnays (de Chablis, deux chiliens et un toscan), un vermentino sarde et un sauvignon néo-zélandais.

En face d’une page de pub pour le magasin Fooby, premier, et paraît-il seul de Suisse jusqu’à nouvel avis, ouvert à la Place Bel-Air, à Lausanne, il y a quelques semaines, zéro vin suisse ! Et il nous souvient alors avoir lu que l’Office des vins vaudois (OVV) allait se concentrer sur Food Zurich, cet «événement ciblé», selon son dernier communiqué de presse, tandis que la coopérative Provins, dès le 13 juin prochain, «entourée de partenaires de grande qualité pour les produits du terroir, entend bien développer (réd. : dans ce quartier proche de la gare) une véritable ambassade valaisanne» (dernier communiqué de presse).

De deux choses l’une : ou bien Coop et le sponsor dérivé Fooby considèrent l’OVV et Provins comme ses principaux concurrents et, par conséquent, les passe en toute logique commerciale sous silence. Ou bien les vins suisses n’ont aucun intérêt pour le distributeur qui passe pour être le leader sur ce marché là, avec force offres à prix cassés !

Du côté de Zurich, c’est sûr, y’a du boulot pour les vins suisses !

En attendant le «pairing» avec la «craft beer», le gin, le whisky ou le thé vert…

©thomasvino.ch