Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 17 novembre 2007 dans Actus - News

Les soirées vigneronnes de l’Auberge de L’Onde

Les soirées vigneronnes de l’Auberge de L’Onde

Auberge de L'Onde à Saint-Saphorin (VD)
Cinq soirées vigneronnes en 2008

Rénovée à grands frais, l'Auberge de L'Onde, lieu mythique (Ramuz, Stravinsky, le chansonnier Gilles…) au coeur de Saint-Saphorin, vient de gagner un point (deux toques et 15/20 désormais) au Guide GaultMillau 2008. Le sommelier, Jérôme Aké Béda, convie chaque mois un vigneron, qui propose une recette de son cru au chef Gérard Cavuscens. Jeudi 6 décembre 2007, ils seront deux Valaisans, le Sierrois Denis Mercier, dont le cornalin est aussi fameux que sa syrah, et le Sédunois (de Pont-de-la-Morge) Thierry Constantin. Six plats, sept vins, pour 170 francs par personne, tout compris. Pour 2008, les dates et les invités sont déjà connus: c'est simple, toujours le premier jeudi du mois, et des vignerons bien connus. Le 7 février, Raymond Paccot, de Féchy, ouvre les feux, avant, le 6 mars, un vigneron du Sud de la France, Patrick Chabrier, qui a redoré le blason du Duché d'Uzès (et cultive aussi des vignes du côté de Sierre!), le 3 avril, Gilles Besse, de Bon Père Germanier, à Vétroz, le 1er mai, les régionaux de cette saison, Jean-François Cossy et Olivier Ducret, de Chardonne, et le 5 juin un des Tessinois du cru qui a su prendre le bon virage du merlot, il y a une vingatine d'années, Claudio Tamborini, de Lamone (Comano, San Zeno,…).
Cet automne, reprise des soirées avec les Grognuz père et fils, Marco et François, le jeudi 6 novembre. Ces vignerons de La Tour-de-Peilz sont les plus Vaudois des Valaisans: leur cave est à Villeneuve, mais leurs vignes principales aux Evouettes. Et ils sont connus pour leur rare Syrah de Saint-Saphorin. Ils seront à l'Onde le jeudi 6 novembre. Un mois plus tard, le jeudi 4 décembre, cuisine non pas à quatre, mais à six mains et vingt doigts de fées… Trois champions suisses du pinot noir feront le déplacement: les Grisonnes Annatina Pelizatti et Irène Grünenfelder, dont les vins sont remarquables, en version fruit ou boisée. En renfort, un Schaffhousois de grand talent, Ruedi Baumann, dont les pinots noirs expriment tout le terroir de Hallau et le savoir-faire du vigneron, membre du projet Mémoire des vins suisses.
Infos sur www.aubergedelonde.ch