Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 24 juin 2008 dans Grand Jury 24 Heures

Chardonnay: les 12 meilleurs du jury de 24 heures

Chardonnay: les 12 meilleurs du jury de 24 heures

Chardonnays du monde dégustés
par le jury 24 heures (juin 2008)

Le match aux points

Le jury était composé de Jérôme Aké, sommelier, Auberge de l’Onde, Saint-Sulpice, de Tony Decarpentrie, chef sommelier du Beau-Rivage Palace, de Christian Dénériaz, héraut de la Confrérie du Guillon, de Rodrigo Banto, oenologue de UVAVINS à Tolochenaz (VD), de Fabio Penta, oenologue de Hammel à Rolle (VD), de Marco Grognuz, vigneron-encaveur à La Tour-de-Peilz, de Sylvie Camandonna, mastère en vins de l’Université de Dijon et de Fabrice Thorin, responsable produits et vins au Festival Paléo, à Nyon. Les notes la plus haute et la plus basse ont été éliminées pour obtenir la note moyenne.
1) Note : 16,5/20

Chardonnay 2006, Collection Bernard Ravet, La Côte (VD), Caves Cidis, Tolochenaz, www.cidis.ch, 19 fr.
Dégustation : nez de noisette, de frangipane ; en bouche, goût de massepain, expressif ; «grande harmonie et merveilleuse fraîcheur» (Dénériaz), «beau fruit, solide structure, mais un peu lourd» (Thorin), «bel équilibre gras-acidité, mais un peu court» (Decarpentrie)

2) Note : 16/20

Chardonnay 2006, Maître de Chais, Provins-Valais, www.provins.ch, 20,90 fr.
Dégustation : nez discret, un peu marqué par l’élevage (toasté) ; attaque vive ; velouté, tendre ; nougat en fin de bouche ; «bel équilibre, même si le vin est un peu écœurant en fin de bouche» (Thorin) ; «belle matière, mais un peu mou» (Grognuz) ; «un blanc riche à servir sur un poulet à la crème» (Dénériaz)

3) Note : 15,8/20

Chardonnay 2006, Les Evouettes (VS), Grognuz Père et Fils, Villeneuve, www.cavedesrois.ch, 16,50 fr. (2006 épuisé, 2007 disponible)
Dégustation : notes de vanille, de menthol; attaque grasse, sur la pêche blanche ; boisé bien dosé; «belle rondeur, mûr et équilibré» (Dénériaz) ; «de la minéralité, mais un peu court en bouche» (Banto) ; «un vin de gourmandise» (Aké)

4) Note : 15,5/20

Chardonnay barrique 2006, Château d’Auvernier (NE), Thierry Grosjean, Auvernier, www.chateau-auvernier.ch, 22 fr.
Dégustation : nez fin, discret; attaque suave, puissant, arômes de brioche ; gras et long en bouche ; «un vin encore jeune, nerveux et harmonieux» (Dénériaz) ; «une belle matière» (Grognuz)» ; «la matière est là pour supporter un boisé onctueux» (Decarpentrie)

5) Note : 15,3/20 ex aequo

Cuvée gourmande 2006, Henri Cruchon, Echichens (VD), Mosca Vins, Crissier, 22 fr. et www.henricruchon.com (2006 épuisé, 2007 disponible)
Dégustation : nez d’agrumes, note minérale, fraîcheur ; attaque sur la vivacité ; du gras, avec une pointe d’amertume finale ; «un vin harmonieux, équilibré entre l’acidité, la minéralité et le boisé» (Aké) ; «un vin racé» (Penta) ; «une belle typicité» (Thorin)

Note : 15,3/20 ex aequo

Chardonnay 2006, Collection Bernard Ravet, La Côte (VD), Caves Cidis, Tolochenaz, réserve du chef Bernard Ravet, sur www.ravet.ch
Dégustation : nez de poire, avec des notes d’abricot confit ; attaque sur la rondeur ; «un boisé bien dominé, avec du toasté bien intégré» (Penta) ; «flatteur au détriment de l’élégance» (Dénériaz) ; «manque de vivacité et pâteux» (Thorin)

7) Note : 15,2/20 ex aequo

Réserve des Administrateurs 2006, Cave Saint-Pierre, Chamoson, www.schenk-wine.ch, 17 fr.
Dégustation : nez boisé toasté, de citron confit ; riche, note de surmaturité ; finale tendre et fondue ; «vin typé chardonnay, riche, un peu lourd» (Dénériaz) ; «manque de relief, plat» (Banto) ; «de la sucrosité en fin de bouche» (Decarpentrie)

Note : 15,2/20 ex aequo

Chassagne-Montrachet 1er Cru, Les Caillerets 2005, Marc Colin, Pierre Muller, Reverolle (VD), www.cavedereve.ch, 56,50 fr.
Dégustation : nez vanillé ; mentholé ; en bouche notes d’herbes aromatiques, balsamique ; gras et long en bouche ; «riche palette aromatique et belle combinaison entre le volume et l’acidité» (Decarpentrie) ; «attaque vigoureuse, mais manque de moelleux» (Camandona) ; «un vin ferme mais à l’acidité trop marquée» (Grognuz)

9) Note : 15/20

Glen Carlou 2006, Paarl/Afrique du Sud (groupe Hess), Globus, Lausanne, 19,50 fr.
Dégustation : nez de fruits mûrs, de noisette grillée, de bois ; vin ouvert ; arômes de pêche blanche ; finale chaude, sur l’alcool ; «un vin un peu écœurant» (Thorin) ; «la finale paraît presque tannique» (Camandona)

10) Note : 14,7

Clos du Châtelard 2006, Villeneuve (VD), Hammel SA, Rolle, 24,50 fr.
Dégustation : notes grillées, fumées; attaque acidulée ; vin fluide, court, avec une légère amertume finale ; «un vin bien structuré, mais qui manque un peu de volume» (Grognuz) ; «un vin gras et riche qui manque de personnalité» (Dénériaz)

11) Note : 14,5

Carneros 2005, Merryvale (propriétaire, Jacky Schlatter, La Tour-de-Peilz), Caveau de Bacchus, Lausanne, 49 fr.
Dégustation : nez beurré, vanillé ; attaque vive ; riche et gras ; excès de bois en bouche ; «ses arômes épicés rappellent le rhum» (Banto) ; «le côté caramel est déséquilibré par rapport à la structure» (Camandona) ; «le bois camoufle le fruit» (Aké)

12) Note : 12,7

Cloudy Bay 2005, Nouvelle-Zélande, Globus Lausanne, 49,50 fr.
Dégustation : nez d’agrumes; mûr avec des notes végétales ; long en bouche, finale acidulée (douce-acide) ; «ses arômes exotiques rappellent la limonade» (Dénériaz) ; «un vin inconseillable à table!» (Decarpentrie)

Ces vins étaient issus de quatre séries — les trois meilleurs pointages du premier tour étaient sélectionnés et dégustés une deuxième fois dans un ordre différent, toujours à l’aveugle.