Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 30 juillet 2010 dans Actus - News

Les Suisses, 4èmes consommateurs du monde

Les Suisses, 4èmes consommateurs du monde

Consommation de vin et d’alcool

La Suisse toujours
dans le quatuor mondial

Selon la Régie fédérale des alcools (communiqué du 29 juillet 2010), la consommation de vin en Suisse a diminué de 0,7 dl entre 2008 et 2009. Les Suisses consomment donc 37,9 litres de vin «per capita».
Pour l’Organisation mondiale de la vigne et du vin (OIV), ce chiffre place les Suisses au quatrième rang des consommateurs de vins de la planète. Seule la France flirte encore avec les 50 litres par habitant. Le Portugal, deuxième plus gros consommateur, et l’Italie sont à un peu plus de 40 litres par habitant, la Suisse, juste en-dessous.
Ensuite, le fossé se creuse. Six pays gravitent à plus ou moins 30 litres de vin par tête et par année : le Danemark, cinquième, est seul à un peu plus de 30 l., puis, autour de 30 l., la Croatie, la Slovénie, l’Autriche, la Hongrie et la Belgique. On le voit, les pays, tous producteurs, du centre-est de l’Europe restent les plus gros consommateurs de vins.
Fait remarquable, l’Espagne, qui entretient le plus vaste vignoble de la planète (mais n’est que troisième producteur, derrière l’Italie et la France), ne figure plus parmi les 12 plus gros consommateurs, alors que l’Argentine, premier producteur de vins de l’hémisphère Sud (cinquième au classement mondial, derrière  le trio Italie-France-Espagne et les Etats-Unis), pointe au douzième rang.

Moins de bière et d’alcools forts aussi

En Suisse, la baisse de 0,7 dl de vin correspond exactement à la diminution d’alcool exprimée en alcool pur pour l’an dernier. Vue sous cet angle, la consommation a baissé sans discontinuer depuis vingt ans, s’établissant à 8,6 litres d’alcool pur par habitant pour 2009. Depuis 1990, la population suisse a ainsi réduit sa consommation annuelle de 2,2 litres d’alcool pur par personne. En 2009, la consommation de bière a fléchi (de 58 l. à 57,3 l.) comme celle des spiritueux, qui a passé sous la barre des 4 l. (3,9 l.), soit le chiffre enregistré en 2006.
©www.thomasvino.com