Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 11 juillet 2011 dans Actus - News

Un Grüner Veltliner victorieux à San Francisco

Un Grüner Veltliner victorieux à San Francisco

Un Grüner Veltliner (autrichien)
meilleur vin blanc sec à SF

Mieux vaut-il décrocher une médaille dans un concours international ou dans une compétition nationale? Poser la question, c’est — déjà — y répondre. Au San Francisco International Wine Competition 2011, il y avait 4’200 vins en lice, provenant de 29 pays.
Pas vu la Suisse… Du moins pas parmi les têtes de séries des 153 médailles «double or». Et pourtant, ce palmarès est intéressant à maints égards. D’abord, sur le site www.sfwinecomp.com, le vin est immédiatement corrélé avec son prix. Exemple : le meilleur muscat est celui de Yellow Tail du Sud Est de l’Australie, la marque au fameux kangourou jaune, spécialiste des vins bon marché : le 2011 à 8 USD. Ensuite, les Américains n’ont pas été les seuls à gagner. La preuve — et c’est ce producteur qui nous met la puce à l’oreille… —, c’est que le vin blanc sec de mieux noté de la compétition est un vin autrichien, un Grüner Veltliner 2009 de Türk, à Kremtal, avec un sucre résiduel de 0,3%, valant 20 USD. Et le meilleur sauvignon blanc? Surprise encore : un vin tchèque 2010 du domaine Libal, en Moravie, à 12 dollars.
Imaginons un instant qu’un vin suisse réussisse un tel exploit… Peut-être vaudrait-il mieux se montrer dans une compétition existante, plutôt que d’organiser un concours de plus!
Les autres grands gagnants sont américains… Les meilleurs chardonnays et pinots noirs viennent tous deux de la Russian River, le premier, un 2009 de Fritz Winery (25 USD), le second, qui est aussi le rouge le mieux noté du concours, le Quail Hill Vineyard 2009 de Lynmar Estate Winery, à 60 USD. Un peu plus cher que le meilleur merlot (54 USD), de Cakebread Cellars 2008, à Napa Valley, comme le meilleur cabernet sauvignon, un 2007 de Hugues Wellman à 50 USD.
La région de Paso Roblès (entre Los Angeles et San Francisco) se taille un joli succès, avec le meilleur Premium Bordeaux (sans rire !), de Grey Wolf Cellars 2008 (36 USD). Paso Roblès décroche la palme du meilleur tempranillo, un 2009 Chileano (30 USD) de Hearst Ranch Winery, tandis que le titre de meilleur viognier échoit à la Robert Hall Winery pour un 2009 (20 USD). Dans cette cave, on y était il y a six mois, d’où cette photo souvenir d’un autre trophée typiquement californien… (©thomasvino.ch)

hall_rob.jpg