Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 20 août 2012 dans 100... sur 100

Une sélection de Grains Nobles valaisans (2012)

Une sélection de Grains Nobles valaisans (2012)

Notés sur 100 points

25 vins liquoreux valaisans
de la Charte Grain Noble ConfidenCiel

Dégustation à l’aveugle d’une trentaine de vins liquoreux du Valais, de ces derniers millésimes, août 2012. Les 25 premiers, notés 88 et plus sur 100. Les ex-aequos sont classés dans l’ordre des millésimes, du plus ancien au plus récent, avec des valeurs égales.

1) Grain de Malice 2010, Provins-Valais
Jaune doré; nez puissant, vanillé, de miel de châtaigne, de figue confite; attaque ample, large, sur l’abricot confit, les agrumes; belle structure; grande puissance; pâte de coing, finale interminable…; belle liqueur, un très grand vin. 95/100

2) Petite Arvine Grain Noble 2010, Cave de la Liaudisaz, Marie-Th. Chappaz, Fully
Vermeil; nez de brioche, de panettone chaud, de Tarte Tatin, avec des nuances safranées; beaucoup de puissance, énorme matière, très complexe, avec des notes balsamiques d’encens en fin de bouche, belle acidité et néanmoins crémeux; un « monstre »! (tiré du fût) 93 – 95

3) Polymnie 2009, Domaine des Muses, Robert Taramarcaz, Sierre
Reflets vieil or; nez ouvert, puissant, écorce d’orange confite, d‘amaretto; attaque veloutée; on retrouve l’amertume de la marmelade d’orange et l’ananas grillé; finale sur le caramel, le sucre candi; du caractère et de la puissance, belle élégance, bel équilibre sucre-acide-alcool. 92 – 94

4) Ermitage Merle des Roches 2008, Domaine du Mont-d’Or SA, Pont-de-la-Morge
Robe dorée; nez truffé et d’eau-de-vie de framboise, typés du cépage roi pour les surmaturés valaisans; attaque agréable, bien ouverte; style Tarte Tatin; belle matière, bien fondue; du gras et de la puissance. 92 – 94

5) Grain Malice 2009, Provins-Valais
Doré, beau nez, puissant, thé Earl Grey bergamote, beaucoup de douceur à l’attaque, écorce d’orange confite; balsamique, long, gras; grande liqueur; pointe d’acidité finale, belle fraîcheur. 92

6) Ermitage Grain Noble 2010, Cave de la Liaudisaz, Marie-Thérèse Chappaz, Fully
Robe dorée; notes de champignon, d’ananas confit; attaque grasse, finale étonnamment saline…; belle acidité; un vin en devenir, avec de belles promesses, opulent. (tiré du fût) 90 – 92

7) Vent d’Anges 2010, Philippe Darioli, Riddes
Reflets dorés; nez discret; attaque assez équilibrée, sur le citron vert, la rhubarbe, la confiture d‘abricots; bonne complexité, barrique déjà fondue, grande liqueur; beau potentiel, déjà très bien fait à ce stade! (tiré du fût) 90 – 92

8) Les Grains Nobles 2004, Rouvinez Vins SA, Sierre
Belle robe jaune à reflets or (vermeil); nez de pain de seigle, marqué par l’élevage; attaque assez fraîche, thé Earl Grey, puissant, miellé, avec de l’amertume (d’élevage) en finale, sucre candi et menthol; tarte aux pommes… 90

9) Cuvée d’Or 2005, Charles Bonvin Fils SA, Sion
Jaune ambré; nez de bergamote, de cacao en poudre; attaque sur le chocolat; belle puissance, du gras, notes florales en milieu de bouche; finale sur l’abricot sec; du gras, de la puissance, notes balsamiques. 90

10) Ermitage Noblesse 2007, Gérard Dorsaz, Fully
Robe à reflets dorés; beau nez; attaque sur la truffe, l’eau-de-vie de framboises; sucre fondu et bien digéré par le vin, tendu entre sucre et acidité, finale sur le caramel, le sucre brûlé. 90

11) Ermitage Grain Noble 2008, Domaine du Grand-Brûlé, Leytron
Jaune brillant; nez d’acétone, d’agrumes frais; attaque sur le citron confit, l’écorce de citron vert et le champignon de Paris; du gras et de l’élégance en bouche; de la liqueur et de la fraîcheur (citronné en finale)… Un bon exemple de liquoreux valaisan moderne! 90

12) Ermitage Tourbillon 2009, Provins-Valais, Sion
Reflets ambrés; nez de tarte à l’abricot; belle attaque, fruit de la passion, mangue; du gras, de la puissance… Ecorce de citron vert confit en finale. Bel équilibre entre la liqueur, onctueux, capiteux, riche, et l’acidité. 90

13) Ermitage Grain Noble 2010, Denis et Anne-Catherine Mercier, Sierre
Reflets vieil or; nez d’allumette frottée, de citron confit; attaque huileuse, grasse, sur le jus d’abricot; pointe vive en bouche; finale sur l’écorce de grappefruit; bonne acidité; puissant et complexe à la fois. Balsamique. 90

14) Amigne Grain Noble 2003, Cave des Tilleuls, Fabienne Cottagnoud, Vétroz
Reflets ambrés; nez tourbé, fumé (rappelle la banane séchée); attaque aérienne; boisé un peu chaud et appuyé, avec une finale sur la résine de pin. Un vin très travaillé… et pas encore au bout de son parcours aromatique. 89

15) Johannisberg Larme de Décembre 2010, Thierry Constantin, Pont-de-la-Morge
Reflets (troubles, d’un vin non filtré par choix œnologique) vieil or; nez d’abricot frais; attaque encore dissociée sur une grand liqueur et une certaine acidité; l’abricot revient en bouche, entêtant; puissant (un peu lourd), gras, en devenir. 89

16) Ermitage Grain Doux, Collection F, 2008, Les Fils de Charles Favre, Sion
Reflets vieil or; nez de fleur d’oranger; attaque sur le champignon, discret, le beurré, le gras; arômes encore un peu diffus; de la puissance, du gras, de la liqueur; Tarte Tatin, pointe safranée en finale, mais tous les éléments ne semblent pas calés… 88 – 90

17) Petite Arvine Grain Noble 2010, Philippe Darioli, Riddes
Jaune brillant; nez presque floral, de glycine; attaque fraîche; citronné, vif; finale un peu amère, due à la barrique; magnifique vivacité; ananas, citron confit… à revoir après l’élevage. (tiré du fût) 88 – 90

18)  Ermitage Grain Noble, 2010 Philippe Darioli, Riddes
Robe dorée; nez délicat, un peu aldéhyde, herbes séchées, verveine; attaque encore sur l’amertume asséchante de la barrique… finale sur l’écorce de pamplemousse confite; doit encore se fondre! (tiré du fût) 88 – 90

19) Malvoisie Grain Noble 2004, Cave des Tilleuls, Fabienne Cottagnoud, Vétroz
Robe dorée; nez vanillé, citronné; attaque sur les agrumes et le beurre fondu; nuances de cuir, de miel, d’amande; bonne acidité finale qui tient le vin, corps et puissance moyens. 88

20) Ermitage Tourbillon 2008, Provins-Valais
Robe dorée; nez d’eucalyptus et de menthol; attaque sur le boisé pas encore fondu et amer, un peu vert; un vin très « construit », un peu décevant dans son expression aromatique… finale sur le bourgeon de sapin. 88

21) Amigne Grain Noble 2009, Cave des Tilleuls, Fabienne Cottagnoud, Vétroz
Jaune brillant; nez de brioche, de cire, soupçon de caoutchouc; attaque sur le miel, l’écorce de pamplemousse confite; de la puissance, du gras; une bonne acidité et de la fraîcheur en finale, légèrement poivrée et saline (malgré le sucre), et un peu brûlant aussi. 88

22) Petite Arvine Grain de Folie 2009, Benoît Dorsaz, Fully
Jaune clair; nez discret, floral, de verveine fraîche; attaque vive, citronnée, très petite arvine, avec de la glycérine et des arômes pharmaceutiques en fin de bouche; construit manifestement sur la fraîcheur, linéaire, l’acidité rapicolante et boisé un peu sec. Curieux, atypique et moderne! 88

23) Cœur du Clos 2009, Domaine Cornulus, Savièse
Robe dorée; nez très boisé, résineux, un peu sec, et fruits secs donc; on retrouve la résine en bouche, sur une matière riche et suave, mais le bois domine par trop les autres arômes (mangue, abricot, orange amère). 88

24) Malvoisie Grain Noble 2002, Philippoz Frères, Leytron
Ambré, presque rhum antillais; nez de bourgeon de sapin, de pain de seigle, de poudre de cacao; attaque sur le malt (« Biomalt »). Extravagant. 88

25) Ermitage Clos de Châteauneuf 2009, Philippe Varone, Sion
Jaune soutenu; nez floral, de lys, de narcisse; attaque grasse, sur des notes citronnées et safranées; finale encore diffuse, plus élégant que puissant… (tiré du fût) 88

©thomasvino.ch