Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 20 octobre 2012 dans Actus - News

Un livre indispendable: illustration pratique!

Un livre indispendable: illustration pratique!

«Le vin pratique»
Quand on parle du bouquin… en bien !

«Le vin pratique» a été lu dans les rédactions… Dernier commentaire en date, celui d’Olivier Toublan, rédacteur en chef de PME Magazine. Et pas n’importe où: sous son édito de l’édition de décembre 2012. Citation in extenso: «Notre collaborateur occasionnel Pierre Thomas est connu dans toute la Suisse romande comme l’un des meilleurs critiques du monde du vin. Un spécialiste qui sait aussi vulgariser, comme le prouve son dernier ouvrage: Le vin pratique, aux Editions Tout Compte Fait. Un ouvrage qui possède à notre avis, trois grands atouts: d’abord la plume de Pierre Thomas, qui sait expliquer de manière limpide des choses parfois complexes. Ensuite, une vraie volonté de vulgarisation, qui rend l’ouvrage compréhensible par tous. Et enfin, un chapitre très utile sur les vins suisses, un domaine complètement négligé par les ouvrages de référence, généralement publiés en France.»
Avant lui, Al Dente, publication rattachée à L’Illustré, a consacré une colonne dans son numéro d’octobre. Pierre Thomas, «journaliste spécialisé, dégustateur reconnu, souvent polémiste, parfois de mauvaise humeur, a une connaissance impressionnante du vin. Son livre porte bien son nom. En 12 chapitres, il explore parfaitement le domaine».
Et 24 Heures, par David Moginier (7 septembre 2012), «S’il est un journaliste romand qui connaît parfaitement le vin, c’est bien l’auteur. Entre sa mémoire encyclopédique et son palais affûté, aucun cépage, aucune région ne lui échappe. (…) Le résultat vient de sortir de presse et c’est une vraie réussite. Doté d’un véritable sens de la vulgarisation, l’auteur part de la base pour expliquer la vigne, le cadre légal ou les différentes vinifications possibles. (…) La deuxième partie de l’ouvrage consiste en un véritable tour du monde des vins, depuis le micropaysage suisse (0,4% du total mondial) aux pays d’Asie émergents.»
Hôtellerie et Gastronomie Hebdo (8 novembre 2012), sous la plume du responsable du cahier romand, Blaise Guignard, écrit «Assis (mais plutôt juché sur une selle de façon dynamique du cycliste occasionnel qu’il est, que vautré dans un chersterfield) sur un savoir encyclopédique, il en (sou)tire un jus concentré et ne cède pas à la tentation de la dilution. Pas plus qu’il ne chaptalise ses lignes, toujours tendues par une lucidité un peu acide et une ironie astringente et subtile.» Tout en soulignant que Pierre Thomas est un collaborateur de cet (excellent) hebdo de la branche Horeca.
Et puis, le sommelier attitré du Huff’post, Fabrizio Bucella, Belgo-Italo-Suisse, cite www.thomasvino.ch, à propos des nectars liquoreux valaisans: «S’il y a une chose que les “vendanges tardives” ne supportent pas, c’est bien l’impatience!»
©thomasvino.ch