Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 14 avril 2007 dans Vins italiens

La Sicile mise sur les routes des vins

La Sicile mise sur les routes des vins

Bonnes adresses
La Sicile à voir et à boire

La Sicile est l’invitée d’honneur du salon des vins Arvinis, à Morges, du 18 au 23 avril 2007. Et les responsables siciliens du tourisme misent sur leurs crus pour faire découvrir les beautés de la plus grande île méditerranéenne.

Pierre Thomas, Syracuse

A l’impossible, nul n’est tenu. En Sicile, à moins de passer trop de temps sur les routes, au volant, en autobus ou en train, il faut choisir son camp : les villes (Palerme et Catane, rivales comme Rome et Milan…) ou les côtes (méditerranéenne, ionienne, tyrrhénienne). Au patrimoine de l’UNESCO
Sur cette terre insulaire qui a vu s’installer les Phéniciens, les Grecs, les Carthaginois, les Romains, les Ostrogoths, les Byzantins, les Vandales, les Arabes, les Normands, les Germains, les Angevins, les Espagnols, Napoléon et les Anglais, enfin, les Italiens (dès 1861), la richesse du patrimoine est un condensé de l’Europe multiculturelle avant l’heure. Celle d’aujourd’hui contribue à ravaler les façades des villes baroques de la pointe orientale, Noto, Ragusa, Modica et Syracuse.
Ici, ce ne sont pas les vignobles qu’on a inscrit au patrimoine de l’UNESCO, mais les villes, aux maisons entassées les unes sur les autres, autour d’églises de pierre grise ou d’un jaune lumineux, comme à Noto, en passe de retrouver, ce printemps, l’éclat de sa splendeur. On l’a admirée par l’interstice de palissades: tout devrait être prêt, sinon cet été, peut-être cet automne…
Une table riche

Il faut choisir sa Sicile. Par exemple, celle des vins, d’un des vignobles les plus anciens d’Europe. Grand comme le Bordelais, mais encore dominé par des cépages blancs, et qui n’embouteille qu’un sixième de sa production. Le reste est expédié en vrac à Gênes ou Marseille pour enrichir les crus continentaux… Son destin viticole et agricole (huile d’olive, oranges, citrons, légumes et fromages), la Sicile l’assume toujours davantage. A table, sur une terrasse face à la mer, à Castellammare del Golfo, Taormina ou Cefalù, autour d’un thon ou d’une dorade frais pêchés, d’un couscous de poisson ou de pâtes à la poutargue (œufs de thon ou de mulet séchés et râpés) ou à la Norma (aubergines), une cassata ou un cannolo à la ricotta fraîche, avec un verre d’Alcamo blanc, de Nero d’Avola ou de Zibibo (blanc moelleux), la Sicile s’exprime dans toute sa richesse. Celle que symbolise la Trinacria, tête de Gorgone aux trois mains qui représentent les caps, pointes extrêmes de l’île triangulaire.
Eclairage
Le vin, un bon prétexte
Pas moins de onze routes du vin ont été lancées dès 2002 au sud de Palerme, dans les environs de Trapani-Marsala, autour d’Agrigente, puis de Raguse et de Noto, sur la rive ionienne, à partir de Catane, au pied de l’Etna et, sur la côte tyrrhénienne, dans la région de Messine. Partout, un seul cépage fait l’unanimité : le Nero d’Avola, qui donne une panoplie de rouges corsés, du vin bon marché au litre («vino sfuso») au plus grands crus. Mais le seul vin promu DOCG (pour dénomination d’origine contrôlée et garantie, l’élite des vins italiens) depuis 2006, le Cerasuolo di Vittoria, est un assemblage de Nero d’Avola et de Frappato.
Pratique
Comment y aller?

EN AVION
Air Malta ouvre dès mai 2007 une nouvelle liaison directe Genève-Catane, en fin de matinée le mardi et en soirée le jeudi et le samedi. Tarif AR de 221,50 CHF (mai et octobre) à 331,50 CHF (juillet) et jusqu’à 591,50 CHF le samedi. Réservation en ligne sur www.airmalta.com.
Géo-Découverte affrète d’avril à fin octobre un avion de Meridiana, le samedi ; vol direct Genève-Catane, AR de de 540 CHF à 650 CHF. Infos sur www.geo-decouverte.com.
Enfin, Easyjet (résevation sur www.easyjet.com) de 10 euros (!) à 80 euros offre le trajet AR Milano-Malpensa-Palerme plusieurs fois par semaine. Pour les Romands, prendre le train Cisalpino de Genève, Lausanne ou Sion (100 CHF par personne AR) pour Gallarate, puis le bus urbain devant la gare pour le terminal de Malpensa 1. Un voyage d’une journée, mais c’est possible : on l’a fait!
HOTELS
Hotels del Sole (www.sicilyhotelsnet.it) offre 10% de rabais dès le séjour dans un deuxième hôtel de cette chaîne de 24 hôtels (trois étoiles) répartis sur toute l’île. Compter 100 euros par nuit. A Marsala, l’Hotel Carmine (www.hotelcarmine.it) vient d’ouvrir, au centre de la ville, style parador espagnol dans un ancien monastère (100 euros minimum). A Erice, des tours normandes abritent sept chambres. La famille du comte Pepoli vient de les mettre à disposition (www.torripepoli.it): 200 euros la nuit pour cette «vie de château».
TOUR-OPERATEUR
Geo-Découvertes (www.geo-decouverte.com), agences à Lausanne et Genève, est spécialisée sur la Sicile ; elle tient un stand à Arvinis (18-23 avril). Elle propose cinq circuits fly & drive en Sicile occidentale ou orientale, avec sept nuits d’hôtels pré-réservées.
APPARTEMENTS, VILLAS
La Sicile est une destination balnéaire prisée des Italiens, notamment en août. Les prix prennent l’ascenseur…
INFOS Les guides du Routard (Hachette, 2006-7) et Géo Guide (Gallimard, 2006-7) sont utiles et signalent les meilleures adresses… souvent identiques!

Article paru dans le quotidien
24 Heures le 16 avril 2007.