Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 23 octobre 2017 dans Bonne bouche — encore!

Un blanc valaisan solide comme un roc

Un blanc valaisan solide comme un roc

Initier une rubrique, présente désormais dans chaque numéro d’encore !, avec quel vin ? Rude défi ! Viser le sélectif ? Eclat, la tête de la puissante fusée à multiples étages de la coopérative valaisanne Provins, répond au critère — voyez le prix…

Ce 2015 n’est que le deuxième millésime d’un vin blanc ambitieusement construit. Le premier, 2014, avait été tiré à 3’000 exemplaires. Celui-ci, au double. On est donc passé d’une vendange d’un hectare à deux hectares, et de huit à treize parcelles, à 80% de petite arvine et 20% de savagnin blanc, alias païen-heida, les deux grands cépages blancs plantés en Valais. Damien Caruzzo, formé à l’école de l’œnologue maison retraitée Madeleine Gay, a vinifié ce riche jus, tiré de grappes entières, en barriques neuves (neuf sur dix), de deux tonneliers français, François Frères et Demptos, habitués aux exigences suisses. Car Eclat est le petit frère, en blanc, de l’assemblage rouge Electus, la cuvée haut de gamme de Provins, développée avec le savoir-faire d’un consultant de Bordeaux, le professeur d’œnologie, expert en élevage des vins sous bois, Nicolas Vivas. Les deux vins sortent du cadre de la coopérative et sont proposés selon un concept de dégustation et de promotion dédié.

Avec une solide colonne vertébrale acide, ce blanc sec répond en tous points aux critères d’un «vin de gastronomie». Le bois, et ses nuances vanillées, le domine encore. Mais son volume et son équilibre impressionnent.

On peut regretter que la petite arvine n’«explose», ni au nez, ni en bouche, où elle assure toutefois des flaveurs rémanentes de citron vert. C’est la vertu d’un assemblage : il doit élever au carré chaque élément pris séparément. Minéral, comme on dit volontiers ? Solide comme un roc, oui ! Et bâti pour tenir 10 ans et plus.

L’étiquette Eclat 2015

Le prix 75 fr./75 cl

Le site www.valaismundi.ch

Par Pierre Thomas, première rubrique dans encore!, 17 septembre 2017.