Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 24 août 2018 dans Bonne bouche — encore!

Bonne bouche – Un orphelin bien né

Bonne bouche – Un orphelin bien né

Cépage allemand, le Scheurebe a été planté à Genève (la majorité des 7 petits hectares en Suisse) et en Suisse alémanique. A Zurich, il a intéressé Rico Lüthi, qui en cultive de quoi livrer mille bouteilles par an d’un vin blanc sec et quelques flacons de marc. En 2018, il a même réussi à classer son Scheurebe parmi les six nominés du Grand Prix du Vin Suisse des vins blancs d’autres cépages que le chasselas ou le Müller-Thurgau.

Vigneron par passion, Rico Lüthi vient de fêter les vingt ans de son «jardin» de deux hectares, à Stäfa (ZH). Thomas Vaterlaus, rédacteur en chef de la revue Vinum, n’hésite pas à le décrire comme «l’homme au miracle viticole» dans son guide de poche «Les 150 meilleurs domaines de Suisse». Son pinot noir est réputé. Mais c’est ce vin blanc qui a retenu mon attention, autant par son goût original que par son histoire. Puissant au nez, avec des notes de fruits blancs, son attaqueen bouche rappelle le grapefruit rose, avec une belle puissance et une agréable persistance — et sans fermentation malolactique. On n’a aucune peine à imaginer ce vin de caractère sur un plat épicé de cuisine asiatique auquel il saura tenir tête.

Comme le raisin blanc le plus populaire de Suisse alémanique, le Müller-Thurgau, le Scheurebe descend du riesling. Et les deux prêtent à discussion ! Longtemps, on a cru le premier issu d’un croisement entre le Riesling X Silvaner, nom qu’il a conservé dans la majorité des caves suisses. Et le second, de la formule inversée, soit Silvaner X Riesling. Dans les deux cas, la recherche ADN a pu démontrer qu’on s’était trompé. Le professeur thurgovien Hermann Müller, en 1882, alors qu’il travaillait en Allemagne, a bien croisé du riesling, mais avec un raisin nommé Madeleine Royale. Et la variété créée par l’Allemand Georg Scheu, en 1916, d’où vient-elle? Le riesling est un de ses parents, c’est sûr, mais l’autre n’est pas le silvaner, mais un cépage aromatique non identifié. La démonstration qu’il subsiste souvent un peu de mystèreau fond d’un verre de vin.

L’étiquette Scheurebe 2016 AOC Zürichsee

Le prix 23 fr.

L’adresse www.luethiweinbau.ch

Rubrique du magazine encore! de mai 2018.