Pages Menu
RssFacebook
Categories Menu

Posté le 9 juin 2011 dans Actus - News

Pierre Keller à l’OVV

Pierre Keller à l’OVV

A la tête de l’OVV

Pierre Keller adoubé

C’est fait ! Le Conseil d’Etat vaudois a confirmé Pierre Keller, 66 révolus (il est né le 9 janvier 1945 à Gilly), directeur sortant ce mois de juin de l’ECAL, école d’art à laquelle il a donné un rayonnement international, comme nouveau président de l’Office des vins vaudois (OVV), à la suite du négociant en vins Henri-Olivier Badoux. La nouvelle a été confirmée à l’occasion de la présentation de l’opération des caves ouvertes vaudoises, ce week-end de Pentecôte. Le nouveau président s’est même empressé de mettre les pieds dans le plat en glissant que les Vaudois ont été copiés pour cet événement, alors qu’ils ont été les derniers à les organiser, depuis l’an passé seulement…
Mais Pierre Keller a assuré «Je ferai de mon mieux et continuerai à boire du chasselas». Car c’est bien la mission à laquelle il s’attelle, «promouvoir le chasselas», un vin «qui ne passe pas la soif, sert de rincette avec un cigare en fin de repas, et qui est nécessaire durant tout le repas, tant il est un produit unique». Autant dire que les producteurs, vignerons et négociants, boivent du petit-lait. Un objectif : «La Suisse allemande est à reconquérir : les Alémaniques ne sont pas les clients les plus faciles, peut-être, mais ils sont les plus proches !» Avec son nom (cave, en allemand), grâce à Keller, le chasselas devrait se rebiffer outre-Sarine.
A noter que le nouveau président de l’OVV, qui prendra officiellement ses fonctions le 1er juillet, va quitter l’ECAL et être officiellement élevé au rang d’officier de l’ordre des palmes académiques françaises — pas très utile, à dire vrai, en Suisse allemande…
©thomasvino.ch